Construire un nouveau logement

Vous faites construire votre maison ? Vous allez bientôt avoir besoin d'y recevoir l'électricité. Pour cela, l'installation électrique intérieure de votre maison doit être raccordée au réseau public de distribution d'électricité. Contacts, coût, délais, etc. ERDF vous dit tout ce qu'il faut savoir pour préparer votre raccordement et vous guide dans sa réalisation.

  • PRÉALABLE
  • DEMANDE DE RACCORDEMENT
  • PROPOSITION DE RACCORDEMENT
  • TRAVAUX
  • MISE EN SERVICE

Préparer mon raccordement

Vous souhaitez raccorder votre maison au réseau électrique ? Interlocuteurs, coûts, délais, responsabilités, démarches... ERDF vous aide à y voir clair.

À qui m’adresser ?

Il existe 2 solutions :

A noter

Si votre maison se situe dans une zone qui n’est pas desservie par ERDF mais par une entreprise locale de distribution, cette dernière a la responsabilité de votre raccordement. Pour savoir de quel cas de figure vous relevez, utilisez le module de recherche du site www.energie-info.fr

Qui fait quoi ?

ERDF s’occupe de tout ce qui touche au réseau (branchement et éventuels travaux d’extension du réseau public de distribution). Les travaux sur votre installation électrique intérieure et les travaux à effectuer sur votre propriété, tels que la pose d’un fourreau dans une tranchée pour faire passer le câble de branchement électrique, sont de votre responsabilité et à votre charge. Vous devez faire effectuer les travaux électriques par un installateur électricien, conformément à la norme NF C15-100.

Que vais-je payer ?

Lors d’une demande de raccordement, ERDF établit en général 2 propositions de raccordement.

  • L’une vous est envoyée. Elle indique le montant de la contribution qui vous est demandée pour la réalisation des travaux de branchement. Ces travaux permettent de relier votre installation électrique au réseau public, existant ou à créer.
  • L’autre est adressée à la commune devant délivrer l’autorisation d’urbanisme relative à votre projet. Elle précise le montant de la contribution qui lui est demandée pour la réalisation des travaux d’extension ou de renforcement du réseau éventuellement nécessaires à votre raccordement. Selon sa politique d’urbanisme, votre commune peut mettre à votre charge tout ou partie de sa contribution. Cette refacturation intervient lors de la délivrance de l’autorisation d’urbanisme relative à votre projet.

Dans tous les cas, les travaux à effectuer sur votre parcelle, tels que la pose d’un fourreau dans une tranchée pour faire passer le câble de branchement électrique, sont de votre responsabilité et à votre charge.

A noter

Les prix indiqués sur les devis d’ERDF s’élèvent à 60 % du coût réel du raccordement car 40 % de ce coût sont couverts par le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) payé par tous les utilisateurs du réseau.

Combien de temps dois-je compter ?

S’il s’agit d’un raccordement simple, c’est-à-dire d’un branchement entre l’installation électrique intérieure d’un bâtiment et le réseau public de distribution d’électricité, il faut compter environ 2 mois. Ce délai prend effet à compter de l’acceptation de la proposition de raccordement et du règlement de l’acompte.
Si le raccordement de votre maison nécessite des travaux d’extension du réseau public de distribution (allongement ou renforcement), ce délai peut atteindre 6 mois.

Faire ma demande de raccordement

Je constitue mon dossier de raccordement qui comprend :

  • La copie de l’autorisation d’urbanisme de votre construction (généralement le permis de construire) et son numéro. Ce document est délivré par la commune et mentionne votre participation aux coûts des travaux d’extension liés à votre raccordement et pris en charge par la commune.
  • Le plan de situation de votre terrain (généralement un extrait du cadastre).
  • Le plan de masse, qui présente le projet d’aménagement de votre terrain, établi par votre maître d'œuvre ou votre architecte, en termes d’accès à la voie publique et de branchements sur les réseaux.
  • Une ou plusieurs photos de votre projet, notamment des ouvrages électriques présents avant la construction ou sur le terrain.
  • La puissance de raccordement souhaitée.
  • Votre engagement à prendre en charge les travaux nécessaires sur votre propriété (notamment creusement d’une tranchée permettant le passage du câble de branchement d’ERDF).

 

Vous souhaitez faire une demande de raccordement de puissance inférieure ou égale à 36kVA. » cliquez-ici

En savoir plus sur la Procédure de traitement des demandes de raccordement individuel en BT de puissance inférieure ou égale à 36 kVA au réseau public de distribution géré par ERDF (version V1 applicable du 01/01/2011 au 11/02/2014)

La puissance de raccordement

La puissance de raccordement est la puissance maximale que vous pourrez souscrire auprès de votre fournisseur. Il existe 2 puissances couramment utilisées : 12 kVA monophasé et 36 kVA triphasé.
La puissance de raccordement détermine le coût de votre raccordement. Veillez toutefois à ne pas la sous-estimer afin de ne pas avoir à financer ultérieurement une modification de votre raccordement.
Pour choisir votre puissance de raccordement, adressez-vous à votre fournisseur d’électricité, votre installateur électricien, votre bureau d’études, votre architecte, votre constructeur de maison individuelle ou votre maître d’œuvre.

Je reçois la proposition de raccordement d'ERDF

ERDF m’envoie la proposition de raccordement

À la réception de votre dossier dûment complété, ERDF réalise une étude technique et vous envoie une proposition de raccordement dans un délai de 10 jours ouvrés. Si des travaux d’extension du réseau sont nécessaires, ce délai peut atteindre 6 semaines.
La proposition comprend :

  • la description des travaux de raccordement réalisés par ERDF accompagnée du devis,
  • l’échéancier prévisionnel de réalisation des travaux,
  • les coordonnées du conseiller ERDF qui va suivre le déroulement des travaux de votre raccordement,
  • la description des travaux qui sont de votre responsabilité.

En savoir plus : le modèle de proposition de raccordement sans extension et avec extension.

Je donne ma réponse

La proposition de raccordement d’ERDF est valable 3 mois. Vous devez la renvoyer signée et accompagnée du règlement de l’acompte, afin que les travaux puissent être réalisés selon l’échéancier communiqué.

A noter

Vous pouvez régler cet acompte par carte bancaire si cette modalité de paiement est mentionnée dans la proposition de raccordement que vous avez reçue par courrier.

Travaux de raccordement et mise en service

Je fais effectuer les travaux de branchement par ERDF

Le coffret de branchement est installé à la limite entre votre parcelle et le domaine public. Selon la distance qui sépare ce coffret de votre maison, ERDF effectuera un branchement de type 1 ou de type 2.

Si besoin, ERDF effectue les travaux d’extension du réseau électrique

Raccorder votre maison au réseau peut nécessiter l’extension de ce dernier. Les travaux liés à cette opération sont effectués par ERDF.

Je prépare la mise en service

N’attendez pas que les travaux de raccordement soient achevés pour entreprendre les démarches relatives à la mise en service de votre installation électrique.

Trois conditions sont à remplir :

A noter

À savoir

Vous pouvez régler le solde de votre facture par carte bancaire si cette modalité de paiement est mentionnée dans la proposition de raccordement que vous avez reçue par courrier.

J’obtiens l’attestation de conformité de mon installation électrique intérieure

Pour pouvoir demander la mise en service de votre installation, vous devez détenir une attestation de conformité de votre installation électrique intérieure (norme NF C15-100). Ce document est établi par votre installateur électricien, qui le fait viser par le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité (CONSUEL).

Je choisis mon fournisseur d’électricité

Depuis le 1er juillet 2007, vous pouvez choisir votre fournisseur d’électricité.
Une fois le contrat signé, votre fournisseur est votre interlocuteur privilégié pour toutes les demandes concernant votre électricité, notamment pour la mise en service de votre installation électrique.

Mon fournisseur d’électricité demande à ERDF la mise en service de mon installation électrique

Pour que votre fournisseur puisse demander à ERDF la mise en service de votre installation électrique, vous devez :

  • lui communiquer le numéro de votre point de livraison qu’ERDF vous a indiqué par courrier,
  • déterminer avec lui la puissance que vous souhaitez souscrire,
  • lui indiquer la date de mise en service souhaitée,
  • avoir reglé à ERDF le solde des travaux de raccordement.
     

À savoir : vous pouvez régler cet acompte par carte bancaire si cette modalité de paiement est mentionnée dans la proposition de raccordement que vous avez reçue par courrier.

Pour accéder au paiement en ligne, cliquez ici.

Le rendez-vous de mise en service

Pour réaliser la mise en service, un technicien d’ERDF doit se déplacer à votre domicile. Pour prendre rendez-vous, contactez votre fournisseur d’électricité.

A noter

Si vous êtes absent lors du rendez-vous de mise en service ou si vous n’avez pas demandé l’annulation ou le report du rendez-vous 2 jours ouvrés avant la date prévue, ERDF facture à votre fournisseur des frais conformément au catalogue des prestations d'ERDF.

  • Pour accéder au paiement en ligne, cliquez ici.
  • Tout savoir sur la mise en service

La facturation

ERDF facture à votre fournisseur d’électricité la mise en service de votre installation, conformément au catalogue des prestations.

Documents sur le même thème

  • Qu'est-ce qu'une agence de conduite régionale chez ERDF ? :

    Vidéo

  • Pas de trêve des confiseurs à ERDF :

    Vidéo